Le hardware de la TI 83+SE 

    Bien qu'elle soit sortie depuis plus d'un an et demi, personne n'a encore pensé à montrer en images le hardware de la TI 83+ SE. Eh bien voilà cette lacune comblée, puisque voilà enfin une page à ce sujet.

Première partie: une vue générale

    La TI 83 + Silver Edition se distingue par son boîtier translucide incrusté de petites paillettes (Ne rigolez pas ça fait pas du tout tafiolle :). À part cet aspect plutôt attrayant, rien ne la distingue de la TI 83 + normale. En enlevant le couvercle du compartiment à piles, une petite inscription nous confirme que les ressemblances s'arrêtent là;
    En dessous d'un petit triangle, vous pouvez voir une inscription (que j'ai agrandie pour la lire plus facilement, même si c'est pas encore parfait :p) qui dit ">PC<". Cette indication nous donne le matériau de constitution du boîtier, et il s'agit ici de polycarbonate. Pour vous donner un indice de sa solidité, ce plastique sert à faire les verres des lunettes de soleil pare-balles pour la chasse. Vous avez bien lu, la TI 83+ SE résiste à la chevrotine ! (J'en ferais pas le test quand même, mais bon...)

    Donc pas de souci à se faire au niveau de la durabilité de cette machine, il est possible que la mémoire soit morte avant la carrosserie (arf lol, jeu de mots idiot :p).

    Autre avantage de cette carrosserie translucide, on peut localiser aisément les endroits où s'emboîtent les deux moitiés du boîtier (voir cette page pour quelques indications), donc pas de tâtonnements hasardeux si vous voulez l'ouvrir.

    Bon ben autant mettre tout de suite cette information à profit, allons l'ouvrir...

Seconde partie: l'ouverture

    Assurez-vous d'avoir les bons outils pour ça (ça ne devrait pas poser de problème vu leur faible nombre.):

- Tournevis Torx #6 Pour ceux qui ne pourraient en trouver, j'en vends pour $10CDN. Attention ce n'est pas le même que pour la TI 83+ normale!
- Tournevis plat, avec les coins arrondis de préférence
- Un câble compatible avec votre ordinateur, et le logiciel adapté. En effet, lorsque vous retirerez le capot arrière de la TI, vous serez obligés d'enlever la pile   de sauvegarde de la RAM. Alors vous avez deux choix: soit vous archivez en ROM toutes les données à conserver; soit, si vous n'avez plus de place en mémoire d'archive (ce qui est très peu probable vu sa taille impressionnante – plus de 80% plus importante que les TI 89/92+) ou voulez une sécurité supplémentaire, il vous faudra copier les données vers l'ordinateur.

Sauvegarde des données

    Bon ben je vais pas tout remettre là-dessus, c'est déjà mis dans la page de l'overclock

Troisième partie: ouverture de la machine

    Je ne vous refait pas le détail sur la manière d'enlever les piles, c'est déjà sur la page de l'overclock (encore!)

    Avant de commencer à dévisser comme un bourrin, sachez que certaines de ces vis sont particulièrement ardues à dévisser; le polycarbonate constituant le boîtier est en effet plus raide que le classique ABS qui forme la carrosserie de la plupart des appareils courants. N'essayez pas de forcer, vous pourriez foirer la tête de la vis comme ça (d'autant plus qu'il n'existe pas de Torx à la taille exacte de la vis; le #6 semble cependant le mieux convenir).

    Pour éviter toute manipulation destructrice des vis, nettoyez bien la panne du tournevis comme la tête de la vis. En effet, saleté est synonyme de glissements possibles. Si vous êtes un maniaque ou un maladroit chronique, je vous conseille en plus d'enduire la panne du tournevis d'un composé antidérapant pour courroies de platine à disques vinyl, on peut en trouver chez la plupart des vendeurs de pièces électroniques (mais attention c'est pas donné !). Une fois les deux parties préparées, enfoncez bien la panne dans la tête de la vis, en retaillant le tournevis si nécessaire (ce qui a été mon cas, voici une petite page explicative)
   

Cliquez sur la photo pour un gros plan. Connexions lentes passez votre chemin :]

 

Quatrième partie: Les composants principaux

La RAM:

    Elle est de type Static RAM, un type de mémoire vive qui garde son information tant que du courant est appliqué au circuit.

    Entre autres avantages de ce type de mémoire, on retrouve sa rapidité: elle est beaucoup plus rapide que la DRAM des ordinateurs, et nécessite moins de travail du système, ce qui est crucial vu le peu de puissance relative d'une calculatrice.

Capacité

128Ko (seuls 24 sont disponibles pour l'utilisateur, le reste est accessible notamment par Virtual Calc, l'application de TI 83+ virtuelle sur TI 83+SE - voir les archives pour plus d'informations)


Brochage

/WE Write Enable, permet l'écriture de données lorsque placé à l'état bas (actif) lorsque /CE1 est au même état logique
/OE Output Enable, permet la lecture des données lorsque placé à l'état bas lorsque /CE1 est actif et /WE inactif
/CE Chip Enable
Vcc Alimentation +3V (2,7~3,6V)
Vss 0V

Consommation de courant en activité: 20mA (40mA max.) en veille: 0,4µA (100µA max.)

Cette mémoire est équipée d'une fonction qui la met en veille automatiquement si rien ne lui est demandé. (On va dire que dans notre application, ça change pas grand chose quand la machine est allumée :-/ )

Souligné en rouge: Code du fabricant; ici,CY = Cypress
Encadré en jaune 62128V: référence de la mémoire
Souligné en orange: temps d'accès à la mémoire en nanosecondes, ici 70= 70ns; plus la valeur est faible, plus la mémoire est rapide :)
Souligné en gris: Code du boîtier (utile seulement si vous voulez la changer)
Souligné en vert: gamme de température de fonctionnement, ici,C = commerciale; 0°C à +70°C

    D'autres informations sur la RAM de la TI 83+SE (vous devez avoir Acrobat Reader pour les lire (en attendant la version HTML))
    Vous avez encore d'autres infos ? Mailez-moi !

 

La Flash ROM:

Capacité

2Mo (512Ko sont utilisés par l'AMS, 1,5Mo sont disponibles pour l'utilisateur)

Encadré en jaune 29LV160: référence du circuit intégré
Souligné en rouge: sigle du fabricant; ici, = Fujitsu
Souligné en violet: Place du secteur de "boot" de la ROM; ici, T = Haut (vs B = Bas)
Souligné en mauve: chiffres indiquant la vitesse; pas plus de 70 ns pour accéder aux données en mémoire
Souligné en gris: code indiquant le type de boîtier; PFTN = TSOP (Thin Small Outline Package, ou boîtier à petites broches fines) brochage normal

Alimentation: 3V
Consommation de courant: en lecture:30 mA; en veille: 5 µA
Nombre de cycles écriture/effacement avant problèmes: 100 000 (autrement dit elle va durer longtemps la caltos...:)

 

Le microcontrôleur:

    Il semblerait qu'il contienne le microprocesseur z80 et d'autres circuits de contrôle.

    Un tel type de circuit intégré est propriétaire, il est donc malheureusement assez peu probable que je puisse trouver des informations détaillées dessus :(

 

 

 

 

 

 

Cliquez pour retourner au menu du site...